En bref - La Mitsubishi ASX à l’attaque du marché Russe
Center

La Mitsubishi ASX à l’attaque du marché Russe

En bref Publié le 30/08/10 par Julien

Au salon de Moscou, l’ASX est la star du stand Mitsubishi. Retour sur ce crossover compact véritable symbole de la stratégie de diversification de la marque aux étoiles.

Mitsubishi ASX au Salon de l'Auto de Moscou Crédits photo © : rezulteo

Mitsubishi est dans une période difficile. La concurrence est plus féroce, plus compétitive que jamais, et les ventes stagnent. L’ASX est par conséquent porteur d’espoirs.

Plutôt compact (4,30 m), il nous offre une plastique reprenant les codes de la maison, avec un faciès ne laissant aucuns doutes sur ses liens de parenté. Il ne révolutionne pas le genre, et n’offre pas une élégance naturelle risquant de voler la vedette à certaines de ses concurrentes mieux équipées dans ce registre. Encore que les goûts et les couleurs…

L’habitacle qui offre une modularité intéressante, est toutefois décevant par la qualité des matériaux employés, mais aussi par la qualité d’assemblage des différents éléments.

Au niveau des motorisations, le 1,8l MIVEC diesel de 150 chevaux représente le point fort de l’auto. Economique, doté d’un bilan écologique intéressant, ses 150 chevaux sont relativement démonstratifs avec un niveau de performances respectable.

Reste le niveau de prix très bien placé dans la catégorie.

La Mitsubishi ASX est équipée de pneus Dunlop SP Sport 270.

Habitacle de la Mitsubishi ASX au Salon de l'Auto de MoscouCrédits photo © : rezulteo