Pneus verts, économie de carburant, émissions de CO2 - Bridgestone invente le pneu « intelligent »
Center

Bridgestone invente le pneu « intelligent »

Environnement Publié le 04/10/12 par Julien

Ecologie et fiabilité : ce sont les thèmes illustrés cette année par Bridgestone sur son stand au Mondial de l’Automobile de Paris. A cette occasion, le manufacturier présentait son pneu « intelligent », capable de détecter les changements de l'état de la surface de la route et de partager cette information avec les autres conducteurs.

Système CAIS de Bridgestone pour capter la surface de la route Système CAIS de Bridgestone pour capter la surface de la route - Crédits photo © : Bridgestone

Imaginez un pneu doté de capteurs pouvant transférer les données recueillies vers l’ordinateur de bord et de les partager avec les autres automobilistes. C’est ce que permet la technologie CAIS (Contact Area Information Sensing) mise au point par Bridgestone. Présentée à l’occasion du Mondial de l’Automobile, à Paris, cette innovation représente une avancée prometteuse en termes de sécurité et de confort. 

Fonctionnement du système CAIS développé par BridgestoneCrédits photo © : Bridgestone

Concrètement, le système CAIS est constitué d’un module fixé sur l’intérieur de la bande de roulement. Celui-ci capte en permanence la vibration du pneu et la transmet via un dispositif sans fil à un boîtier d’analyse situé dans le véhicule. Le résultat est restitué en temps réel sous forme d’un état de la surface de la route, qui s’affiche sur l’écran de l’ordinateur de bord. Le dispositif distingue sept catégories : route sèche, humide, mouillée, neige fondante, neige fraîche, neige tassée et glace.

 Encore à l’état de prototype, la technologie CAIS assurera au conducteur une meilleure appréhension des situations dangereuses : glace, neige et pluie. Mais ce n’est pas tout : elle profitera aussi aux autres conducteurs voyageant sur la même route.

Récompensée à plusieurs reprises, la technologie CAIS va indéniablement dans le sens d’une sécurité accrue. Toutefois, si Bridgestone décide de la commercialiser, il faudra attendre plusieurs années avant que le parc automobile compte suffisamment de véhicules équipés pour que l’information collectée soit utilisable à grande échelle.