Pneus verts, économie de carburant, émissions de CO2 - Comment on mesure la résistance au roulement
Center

Comment on mesure la résistance au roulement

Environnement Publié le 05/05/11 par rezulteo

Le test de mesure de la résistance au roulement répond à des normes très précises, respectées par tous les manufacturiers.

Banc de résistance au roulement Crédits photo © : All Rights Reserved

La résistance au roulement se mesure en laboratoire (à une température contrôlée de 25°C). On utilise un tambour de 2 m de diamètre sur lequel on applique le pneu à tester avec une charge et une pression données. Pour faire tourner le tambour à vide, il faut appliquer un certain couple. Quand le pneu est en contact avec le tambour, la couple nécessaire pour le faire tourner augmente. En mesurant la différence entre les deux couples, on obtient un couple résiduel, appelé « résistance à l’avancement ». Transformé en force, il peut être exprimé en kilogramme par tonne (kg/t).


Un test normalisé au niveau international


Sous l’impulsion des constructeurs, les manufacturiers ont réalisé des essais croisés sur des lots de pneumatiques, ce qui a permis d’accorder les différents types de mesures. Aujourd’hui, celles-ci sont reproductibles chez l’un ou chez l’autre.

«Le test est désormais normalisé avec un même pneu de référence», indique Vincent Marquis, responsable des produits tourisme et des relations publiques de Continental France. Le test répond désormais à la norme ISO 28580 et s’effectue avec un pneu 235/60 R 16.