Guide pratique pour bien acheter ses pneus - Acheter des pneus premium d'occasion, ou des pneus neufs low-cost ?
Center

Acheter des pneus premium d'occasion, ou des pneus neufs low-cost ?

Bien acheter ses pneus Julien

Vous devez acheter de nouveaux pneus. C'est sûr, c'est tout de même un gros investissement et vous chercherez donc à obtenir le meilleur rapport qualité/prix possible. Attention, les choix sont nombreux et les risques le sont aussi.

Deux pneus côte à côte Rezulteo vous éclaire sur le choix d'achat entre un pneu premium d'occasion et un pneu neuf low-cost - Crédits photo © : Fotolia.com/rezulteo.com

Un budget incompressible ?


Le simple fait de rouler avec son véhicule implique des frais fixes qui sont évidemment peu agréables pour son propriétaire, mais obligatoires. Comme l'état des plaquettes freins ou les niveaux de fluides du moteur, les pneumatiques font partie de ces points dont la surveillance est nécessaire pour évoluer en toute sécurité avec sa voiture. Et lorsque ces pneus doivent être changés, l'addition est forcément douloureuse mais l'opération ne peut être évitée. Evidemment, la concurrence en matière de produits pneumatiques est extrêmement fournie et les tarifs proposés, très hétérogènes. Et même dans le domaine pneumatique, le recours aux produits d'occasion est possible pour ceux qui veulent limiter la douleur de l'addition. A condition de ne pas faire de compromis trop dangereux en matière de qualité résiduelle et donc, de sécurité. A moins que les pneumatiques neufs proposés par les très nombreuses marques low-cost, à la tarification souvent très alléchante, ne vous fassent craquer. Dans tous les cas, ATTENTION ! Comportez-vous en consommateur averti.



Pneus neufs, le grand écart de prix...


Un pneu est un produit dont le développement et la mise au point sont coûteux, et la technologie très avancée. Tout cela se paie donc au moment de l'acquisition avec des gommes qui peuvent vous coûter très cher à l'achat, surtout si vous préférez opter pour une marque dite « premium » comme Michelin, Pirelli, Dunlop, Continental, Goodyear ou Bridgestone. Vous vous doutez évidemment que tous les produits proposés ne se valent pas en performances, et que ces performances se retrouvent directement dans le prix d'achat. Aussi ne serez vous pas surpris d'apprendre que ce tarif peut varier de près de 50% entre le pneu d'un grand manufacturier dont la réputation est connue de tous, et celui d'un manufacturier low-cost « générique » capable de brader les prix de manière importante. Les offres sont très nombreuses dans ce domaine puisqu'on estime à plus de 300 le nombre de marques chinoises... rien que sur les produits importés en Europe !



...Et de performances


Malheureusement, il serait dangereux de se référer simplement à ce prix d'achat pour choisir vos nouveaux pneumatiques. L'étiquetage de ces pneumatiques doit pouvoir vous donner un premier indice quant aux performances réelles qu'ils sont capables de développer et de manière générale, vous remarquerez que les chiffres affichés par les produits les moins chers sont généralement moins homogènes... rien que sur les trois points mentionnés par l'étiquetage. Et au delà de ces mentions sur l’étiquette, c'est surtout la polyvalence du pneumatique qui sera moins bonne en fonction de la douleur de l'addition. Et c'est là où se situe le principal problème : imaginez un pneu capable de développer une efficacité suffisante sur sol sec ou en résistance au roulement...mais qui devient très médiocre sur sol mouillé. Ou un produit qui dure deux fois moins longtemps qu'un pneu neuf premium à l'utilisation. Ou, inversement, un pneu capable de résister très longtemps à l'usure au prix de très mauvaises performances dynamiques. Voilà à peu près l'éventail de problèmes risqués par l'achat d'un pneu low-cost au tarif imbattable, dont le prix sera fatalement proportionnel à son niveau d'homogénéité et donc, de sécurité. Et dans le pire des cas - si le produit s'use très rapidement - vous n'aurez réalisé aucune économie en achetant un pneu chinois d'entrée de gamme, car vous devrez en racheter d'autres beaucoup plus tôt que prévu.



Et pourquoi pas un pneu premium d'occasion ?

 

Vous voulez un produit de haute qualité mais pas payer le prix fort d'un pneumatique « premium » neuf ? Reste alors une autre possibilité : opter pour un produit premium d'occasion. Et oui, comme le marché de l'automobile, celui du pneumatique est lui aussi bien rempli en produits d'occasions. Ce marché est d'ailleurs en pleine expansion que ce soit dans les réseaux de distribution, sur les sites internet ou même dans les casses automobiles. Cette pratique permet d'atteindre des prix défiant toute concurrence, même sur des pneus haut de gamme.

Malheureusement, là aussi il existe des inconvénients majeurs. Par définition, le pneumatique est un produit d'usure. Au dessus d'un certain seuil d'usure, il devient évidemment impropre à l'utilisation et même illégal. La loi impose une profondeur de rainure d'au moins 1,6 millimètres sur un point du pneu, en dessous de ça le pneu devient illégal. Plus le pneu d'occasion sera usé, et plus il sera proche de ce minimum légal. Et moins longtemps vous pourrez l'utiliser. Le prix d'achat du pneu d'occasion est d'ailleurs souvent fonction de ce degré d'usure, et du nombre approximatif de kilomètres qu'il pourra encore parcourir avant d'être changé. Et surtout, pensez à vérifier l'état général du pneu et l’éventuelle présence de dommages ou d'usures irrégulières. Si c'est le cas, mieux vaut les éviter tout de suite. N'oubliez pas non plus que la loi impose d'avoir les deux mêmes pneus sur un même essieu (de même taille, de même marque et de même dimension). Enfin, dites vous qu'un pneu trop ancien (plus de cinq ans) bénéficiera d'une moins bonne qualité de gomme. Attention à vérifier leur âge.

Au final, les performances obtenues avec un pneu d'occasion en bon état seront sans doute meilleures et plus homogènes que sur un pneu low-cost, mais vous roulerez inévitablement moins longtemps avec des pneus premium d'occasion qu'avec des pneus premium neufs.



Economies à long terme ?


Alors, faut-t-il acheter des pneus neufs low-cost ou des pneus premium d'occasion ? Dans tous les cas, un examen scrupuleux de l'efficacité du pneu dans tous les compartiments importants (tenue sur sol sec, tenue sur sol mouillé, résistance au roulement, résistance à l'usure, efficacité en freinage sur sol sec et humide...) est de rigueur. En principe, les performances seront toujours meilleures pour le pneu premium d'occasion mais dans ce cas, il faudra étudier avec la plus grande attention le degré d'usure de la gomme et l'état de la structure.

Reste une lapalissade implacable : si votre but est de conserver le plus longtemps possible des pneus aux performances de haut niveau, le recours à des pneus premium neuf est la meilleure solution possible.

Il y a pourtant bien une situation où l'achat de pneus premium d'occasion semble plus indiqué : si vous devez acheter des pneus hiver mais que vous ne les utilisez que très peu. Dans ce cas et même avec une durée de vie moins importante en kilométrage restant, ils vous permettront de faire probablement une bonne affaire sans en payer les conséquences en efficacité et en sécurité.