Guide pratique pour bien acheter ses pneus - Les différents types de pneu
Center

Les différents types de pneu

Bien acheter ses pneus Julien

Dans la famille des pneus pour automobiles, on distingue plusieurs catégories. La principale concerne l’adaptation du pneu aux conditions climatiques : été ou hiver. Une deuxième catégorie tient compte des conditions d’usage : routier, compétition ou tout-terrain. Enfin, certains pneus présentent des particularités importantes à connaître : roulage à plat, dessin asymétrique…

Les types de pneus Il existe différentes catégories de pneu, mieux vaut les connaître avant de faire son choix - Crédits photo © : iStockphoto.com/rezulteo.com

Choisissez le type de pneu qui vous convient :

1- Le choix du pneu selon les conditions climatiques

> Le pneu été

> Le pneu hiver

> Le pneu nordique

  >> Le pneu clouté, cloutable

> Le pneu toutes saisons

2- Le choix du pneu selon les conditions d'usage

> Le pneu tourisme et ses conditions de circulation

   >> Le pneu symétrique, asymétrique et directionnel

   >> Le pneu vert

> Le pneu hautes performances et ses conditions de circulation

> Le pneu 4x4 et ses conditions de circulation

> Le pneu utilitaire/camionnette/camping-car et ses conditions de circulation 


3- Les options pour pneu

> Le pneu renforcé

> Le pneu runflat

 

1- Le choix du pneu selon les conditions climatiques


> Le pneu été


C’est le pneu de référence. Il est conçu pour exprimer ses performances à une température ambiante supérieure à 7°C. En dessous de cette température, la gomme durcit et perd de ses qualités de souplesse et d’adhérence.

Par contre, le pneu été présente des performances aisées aussi bien sur sol sec que sur sol mouillé :

Pour sol sec

Sur sol sec, votre conduite sera d’autant plus précise que la sculpture de vos pneus sera rigide. C’est d’ailleurs pourquoi les pneus de compétition sont lisses (pneus « slicks »). Cette rigidité dépend de plusieurs facteurs :

  • Le profil du pneu. Un profil plat avec un épaulement carré confère une bonne assise au pneu, notamment pour les appuis en virage.
  • Le taux d’entaillement. Moins la surface est creusée, plus la surface de gomme au sol est importante, meilleure est l’accroche.
  • Pavés de gomme massifs. Plus les pavés de gomme sont larges, moins la sculpture est mobile dans son épaisseur.
  • Lamelles autobloquantes. Les lamelles, utiles pour évacuer l’eau, réduisent la rigidité de la sculpture (effet poil de brosse). Pour éviter cet inconvénient, certains manufacturiers proposent une lamellisation complexe.

Pour sol mouillé

A l’inverse, un pneu fortement sculpté sera plus efficace sur sol mouillé. En effet, les sculptures assèchent la chaussée et permettent à la bande de roulement de garder une bonne adhérence avec le sol. Le comportement d’un pneu sur sol mouillé dépend des caractéristiques de la sculpture :

  • Le taux d’entaillement. Plus il est important, meilleure sera la capacité du pneu à absorber l’eau (un pneu de dimension moyenne évacue environ 15 litres d’eau par seconde).
  • La forme et l’orientation des sculptures. Symétriques, directionnelles ou asymétriques, elles doivent rejeter l’eau sur les côtés le plus rapidement possible.
  • La lamellisation. Les arêtes et lamelles de la sculpture contribuent à assécher la chaussée en jouant en quelque sorte un rôle d’essuie-glace.

     

    > Le pneu hiver
     

    L’idée est encore largement répandue que les pneus hiver ne sont nécessaires que par temps de neige, d’où l’appellation abusive de «pneus neige». En réalité, le pneu hiver est un pneu optimisé pour des températures inférieures à 7°C.

    En effet, contrairement au pneu été, la gomme du pneu hiver reste souple à basse température et sa sculpture plus entaillée améliore la motricité et le freinage quand les températures chutent. 

    • Composition. Le pneu hiver contient de la silice et du caoutchouc qui préservent l’élasticité de la gomme à basse température et assurent une bonne adhérence.
    • Entaillement. Le pneu hiver possède des rainures profondes qui permettent l’évacuation rapide de l’eau ou de la neige.
    • Lamellisation. Le taux de lamellisation d’un pneu hiver peut être cinq fois plus élevé que celui d’un pneu été. En effet, les lamelles jouent le rôle de crampons et améliorent la force de traction. Les distances de freinage s’en trouvent réduites, comme les risques de dérapage et d’aquaplaning.

         
             
    > Le pneu nordique
     

    Le pneu nordique est conçu pour affronter des températures inférieures à –10°C et des routes enneigées et verglacées pendant plusieurs mois de l’année.

     

               >> Pneu clouté, cloutable 

    Le pneu clouté est un pneu hiver ou nordique équipé de pointes métalliques pour assurer une meilleure adhérence sur les sols enneigés et verglacés. Il n’est pas autorisé dans toutes les régions d’Europe. Le pneu cloutable est un pneu sur lequel il est possible d’insérer ou de retirer les clous suivant les conditions de route.

     

    En termes de réglementation, le pneu hiver n'est pas obligatoire en France  mais il est vivement conseillé d'en équiper son véhicule  à partir de novembre et jusqu'en mars inclus.

     

    > Le pneu toutes saisons

    Encore appelé pneu mixte ou pneu quatre saisons, le pneu toutes saisons se présente comme un compromis entre un pneu hiver et un pneu été. Sans atteindre le niveau des performances des pneus spécialisés, il est conçu pour se comporter de façon moyenne dans toutes les conditions climatiques, de préférence dans les régions où l'hiver est peu rigoureux.

    Il existe des pneus été, des pneus hiver et des pneus toutes saisons pour tous les segments de véhicule (tourisme, 4x4, sport et utilitaire) et suivant leurs usages (ville, route, hors-route...).

    Le choix du pneu ne se limite pas aux saisons, il se définit également en fonction de votre véhicule, de l’usage imposé aux pneus et de leurs spécificités améliorant soit leurs performances, soit les conditions de conduite.

    Retour au sommaire

     

    2- Le choix du pneu selon les conditions d’usage


    > Le pneu tourisme
     

    Qu'est ce qu'un pneu asymétrique ?

    Lancé à la fin des années 1960 avec le XAS de Michelin, le pneu à sculptures asymétriques part du principe que le pneu ne travaille pas de la même façon sur sa face interne et sur sa face externe. En différenciant ainsi le traitement des zones du pneu, on obtient une nette amélioration des performances en termes de tenue de route et d’adhérence. La plupart des grandes marques ont intégré cette avancée dans leurs gammes.

     

     

    Les conditions de circulation du pneu tourisme :
      

    => Auto sport : cette catégorie concerne les voitures sportives, de la compacte GTI à la supercar de luxe.

    Les pneus Auto Sport doivent être adaptés aux forces importantes exercées par un moteur puissant et une conduite sportive, c’est-à-dire présenter :

    • une adhérence exceptionnelle à vitesse élevée en ligne droite comme dans les virages ;
    • un comportement irréprochable sur route mouillée, notamment au freinage ;
    • une précision de conduite, assurée en particulier par la rigidité de la bande de roulement à haute vitesse.

    => Auto route : cette catégorie concerne les véhicules routiers, de la berline compacte au monospace en passant par les autoroutières et les familiales.

    Les pneus Auto Route doivent être adaptés aux conditions de circulation routière et autoroutière, c’est-à-dire présenter :

    • une bonne tenue de route à vitesse élevée en ligne droite comme dans les virages ;
    • un comportement irréprochable sur route mouillée, notamment au freinage ;
    • un confort d’usage grâce à une absorption des vibrations et un faible bruit de roulement ;
    • une faible résistance au roulement pour contribuer à la limitation de la consommation d’essence et de la réduction des gaz à effet de serre.

    => Auto ville : cette catégorie concerne les voitures citadines et compactes.

    Les pneus Auto Ville doivent être adaptés aux conditions de circulation urbaine, c’est-à-dire présenter :

    • une bonne résistance à l’usure pour conserver leurs performances après des milliers de freinages et de démarrages et aux chocs pour affronter les bordures de trottoirs ;
    • une faible résistance au roulement pour contribuer à la limitation de la consommation d’essence et de la réduction des gaz à effet de serre.

     

    > Le pneu hautes performances
     

    Les pneus à hautes performances sont destinés à des véhicules puissants, berlines haut de gamme ou coupés sportifs. Comme leur nom l’indique, ils offrent des performances exceptionnelles tant en termes de tenue de route, d'adhérence que de stabilité dans les virages. Et ce aussi bien sur sol sec que sur sol mouillé.

    Un pneu haute performance affiche ainsi un indice de vitesse V, W, Y ou Z correspondant à des vitesses maximales comprises entre 240 et plus de 300 km/h.

    Certains manufacturiers développent des pneus sur mesure pour des modèles haut de gamme développés par les constructeurs. C’est par exemple le cas de Michelin, qui chausse la Porsche Carrera GT et la Mercedes-Benz SLR McLaren.

     

    > Le pneu 4x4
     

    On distingue trois types de pneus dans cette catégorie. Les pneus polyvalents, destinés aussi bien à la ville, à la route qu’aux petits chemins, les pneus vraiment tout terrain, qui permettent de s’aventurer dans des terrains escarpés et de franchir des obstacles, et les pneus SUV conçus principalement pour circuler en ville.

    => Mixte : cette catégorie concerne les véhicules 4x4 à l’aise sur les routes comme sur les pistes.

    Les pneus 4x4 Mixte doivent être polyvalents, c’est-à-dire présenter :

    • un comportement satisfaisant sur route, et notamment de bonnes performances sur route mouillée ;
    • une motricité suffisante sur terrains meubles ou sur graviers ;
    • une structure renforcée pour supporter le poids important de ce type de véhicule ;

     

    => Tout-terrain : cette catégorie concerne les véhicules 4x4 capables de franchir les obstacles les plus impressionnants.

    Les pneus 4x4 Tout-terrain doivent transmettre la traction du moteur quel que soit le terrain et résister aux agressions les plus fortes, c’est-à-dire présenter :

    • une motricité à toute épreuve dans la boue comme dans les pierriers ou les pentes les plus fortes ;
    • une structure renforcée pour supporter le poids important de ce type de véhicule et les multiples occasions de crevaison ;

      => SUV : cette catégorie concerne les SUV et autres véhicules à traction intégrale destinés principalement à la route.

      Les pneus 4x4 SUV doivent être adaptés aux moteurs puissants et au poids élevé de ce type de véhicules, c’est-à-dire présenter :

      • une bonne tenue de route à vitesse élevée en ligne droite comme dans les virages ;
      • un comportement irréprochable sur route mouillée, notamment au freinage ;
      • une structure renforcée pour supporter le poids important de ce type de véhicule.

      Certains pneus 4x4 disposent du marquage spécifique M+S (Mud and Snow) signifiant l’utilisation des pneus par temps neigeux et sur routes boueuses.

      >> Comment déchiffrer le marquage d'un pneu ?

       

      > Le pneu utilitaire/camionnette/camping-car
       

      Cette catégorie concerne les véhicules utilitaires jusqu'aux petites camionnettes, en passant par les camping-cars.

      Les pneus Utilitaire/Camionnette doivent répondre à des critères de sécurité, de confort et de longévité, c’est-à-dire présenter :

      • un comportement satisfaisant sur route, et notamment de bonnes performances sur route mouillée ;
      • une robustesse certaine, pour faire face aux chocs et aux chargements importants ;
      • un confort de conduite tant sur le plan sonore que sur celui des vibrations ;

      Certains pneus pour utilitaires/camionnette sont reconnaissables grâce à la lettre C présente sur le flanc.

      >> Pour trouver le bon pneu correspondant à votre véhicule, consultez notre annuaire en ligne

       

      Les marquages ou options de pneu proposés par les manufacturiers peuvent être disponibles aussi bien sur les types de pneu saisonniers que sur les types de pneu selon le véhicule et l'usage.

      Retour au sommaire



      3- Les options pour pneu
       

      >   Pneu renforcé


      Le pneu dispose d’un renforcement et d’un indice de charge plus élevé afin de supporter davantage de poids et de s’adapter ainsi aux voitures familiales, aux grosses berlines, aux SUV ou aux petits utilitaires. Ce type de pneu est identifiable grâce à son marquage sur le flanc, différent suivant les manufacturiers : XL, Renforcé, RF, Extra Load ou Reinforced.

       

      > Pneu runflat 


      Le runflat est un pneu autoporteur qui permet de rouler à plat . Ses flancs ont été renforcés pour soutenir le pneu en cas de perte de pression. La plupart des grandes marques proposent cette option dans leurs gammes : elle est identifiable grâce à un marquage sur le flanc du pneu différent selon les manufacturiers : EMT (Dunlop/Goodyear), SSR (Continental), Run on Flat (Pirelli), RFT (Bridgestone), ZP (Zero Pressure pour Michelin)...

      En cas de crevaison, il limite les risques de perte de contrôle du véhicule, notamment par déjantage. Ce système permet de parcourir jusqu’à 80 km à une vitesse maximale de 80km/h.

      Retour au sommaire

      Le conseil de rezulteo

      Il est recommandé de toujours monter un même type de pneu sur une voiture.


      Lire aussi

      >> Quels pneus pour mon environnement de conduite ?
      >> Quels pneus pour mon véhicule ?