Guide pratique de l'étiquetage des pneus - Comparer les performances des pneus grâce à l'étiquette
Center

Comparer les performances des pneus grâce à l'étiquette

L'étiquetage des pneus Julien

L’étiquetage va permettre au consommateur de comparer les pneus sur d’autres critères que la marque ou le prix. Encore faut-il savoir ce que représente l’écart entre deux classes en termes de distance de freinage ou de consommation de carburant.

 Comparer les performances grâce à l'étiquette Comparer les performances des pneus grâce à l'étiquette - Crédits photo © : Rezulteo

L’un des objectifs de l’étiquetage des pneus est d’améliorer l’information du consommateur afin qu’il puisse comparer les pneus sur d’autres critères que le prix. Ce dispositif, mis en place à l’échelle européenne, doit effectivement permettre aux automobilistes d’acheter des pneus plus sûrs et plus respectueux de l’environnement.

L’étiquette indique la classe de performance à laquelle appartient un pneu pour trois critères : l’efficacité énergétique, le freinage sur sol mouillé et le bruit de roulement externe. Voici quelques indications pour réaliser ce que représente l’écart entre deux graduations pour chacune des performances mesurées.

Efficacité énergétique

La contribution du pneu à la consommation de carburant est mesurée à partir de sa résistance au roulement. L’étiquette indique, par une couleur et par une lettre, la classe de résistance au roulement à laquelle appartient le pneu. Entre un pneu noté A et un autre noté G, l’écart de performance est réellement significatif.

Pour la consommation de carburant, cet écart représente  l’équivalent de 0,5 l/100 km, soit 80 litres de carburant par an (sur la base de 15 000 km/an).

Pour les émissions de CO2, l’écart entre la note A et la note G représente l’équivalent de 12 g/km, soit 0,18 tonne de CO2 par an (sur les mêmes bases). A titre de comparaison, le projet de loi relatif au malus écologique 2013 fixe le seuil de déclenchement du malus à 135 g/km.

>> Simulez les écarts de carburant et de CO2

Freinage sur sol mouillé

Pour la performance de freinage sur sol mouillé, la classe est obtenue en comparant les résultats du test avec ceux obtenus avec un pneu de référence.

L’écart entre la classe A et la classe F (la classe G n’est pas utilisée) représente une distance de 18 mètres pour une voiture lancée à 80 km/h, soit la longueur de 4 voitures.

>> Simulez les écarts de distance de freinage

Bruit de roulement externe

La classe est obtenue en comparant le résultat du test à une valeur limite, laquelle varie en fonction du type de pneu et de ses dimensions. Cette valeur limite sera revue à la baisse d’ici à 2016.

L’écart de performance entre deux classes correspond à 3 dB, soit une diminution ou une augmentation de moitié du niveau sonore.

1 onde : bonne performance. Le niveau du bruit de roulement se situe au moins 3 dB au dessous de la future norme.

2 ondes : performance moyenne. Le niveau du bruit de roulement est conforme à la future norme.

3 ondes : performance médiocre. Le niveau du bruit de roulement est acceptable selon la norme actuelle mais supérieur à la valeur limite de 2016.

>> Simulez les écarts de niveau sonore

 

Depuis le 1er novembre 2014, les pneus notés G en efficacité énergétique et notés F en freinage sur sol mouillé sont interdits à la vente. Néanmoins, les pneus fabriqués avant le 1er novembre 2014 pourront être vendus jusqu'à 30 mois après l'entrée en vigueur de la législation, c'est-à-dire, jusqu'au 1er mai 2017. Consultez le Règlement (CE) Nº 661/2009 du Parlement Européen et du Conseil du 13 juillet 2009, Chapitre III, Article 13, Paragraphe 5.


Lire aussi

>> L’étiquette ne dit pas tout