Guide pratique de l'étiquetage des pneus - Etiquetage : qui évalue les pneus ? Comment sont réalisés les tests ?

Etiquetage : qui évalue les pneus ? Comment sont réalisés les tests ?

L'étiquetage des pneus rezulteo

Depuis 1er novembre 2012, il est possible de comparer les pneus grâce à l’étiquette de performances. Celle-ci les classe selon trois critères : le rendement énergétique, l’efficacité de freinage sur sol mouillé et le bruit de roulement externe. Mais qui est chargé d’évaluer les performances des pneus et comment sont effectués les tests ?

Mesure du bruit de roulement Mesure du bruit de roulement des pneumatiques - Crédits photo © : Rezulteo

 

L’évaluation des performances des pneus en vue de l’étiquetage européen est placée sous la responsabilité des manufacturiers ou des importateurs. Il s’agit donc d’un processus d’autocertification.

Chaque industriel soumet ses produits à des tests répondant à un protocole défini avec précision par les instances européennes. Il s’engage à fournir un classement fiable et objectif qui permette au consommateur de comparer les pneus entre eux

Il revient ensuite à chaque Etat membre de l’Union de garantir que les tests ont été effectués selon la procédure prévue. 

 

Le test pour évaluer le rendement énergétique des pneus  

La contribution du pneu à la consommation de carburant est évaluée à partir de la mesure de sa résistance au roulement. Autrement dit, l’énergie dissipée par le pneu lors de son contact avec la chaussée. Plus cette résistance au roulement sera faible, moins la consommation d’essence sera élevée.

Test de résistance au roulementCrédits photo © : All Rights Reserved

Le pneu est testé sur un banc constitué d’un tambour de 2 m de diamètre selon un protocole standard. Le test simule une conduite à 80 km/h avec une charge équivalente à 80 % de l'indice de charge du pneu. 

 

Le test pour évaluer l’efficacité du freinage sur sol mouillé

La qualité du freinage sur une chaussée mouillée est un élément important de la sécurité. C’est le deuxième critère de classification utilisé par l’étiquetage européen des pneumatiques.

Test de pneu Michelin Pilot Sport 3 sur sol mouilléCrédits photo © : rezulteo

Ce test est effectué avec un véhicule standard équipé d’un système ABS. Le freinage est mesuré pendant la phase de décélération de 80 à 20 km/h. Le règlement précise toutes les conditions dans lesquelles le test doit s’effectuer. En voici quelques-unes :

Température : de 2° à 20 °C pour les pneus hiver, de 5° à 35 °C pour les pneus été.

Arrosage de la piste : hauteur d'eau comprise entre 0,5 et 1,5 mm

Caractéristiques de la piste : pente, uniformité, qualité de l’enrobé, texture, propriétés frictionnelles…

 

Le test pour mesurer l’intensité du bruit de roulage externe

La réduction du bruit de roulement contribue à la qualité de vie, surtout en ville. C’est le troisième critère retenu par le législateur européen pour classer et comparer les pneus grâce à l’étiquetage européen des pneumatiques.

Le test consiste à placer deux micros de part et d’autre de la trajectoire d'un véhicule lancé à 80 km/h et de mesurer le niveau sonore au moment où il franchit la ligne moteur coupé.

 

 

Pour en savoir plus

> Le règlement 228/2011 détaille la méthode du test d’adhérence sur sol mouillé pour les voitures de tourisme ;

> Le règlement 1235/2011 prévoit les dispositions nécessaires pour :

+ noter l’adhérence sur sol mouillé des pneus pour véhicules légers et lourds ;
+ mesurer la résistance au roulement, incluant l’adoption par les organismes de test agréés des mêmes procédures de mesure et de vérification.