Evénements organisés par les manufacturiers de pneus - Goodyear Eagle-360 : quand la réalité rejoint la fiction
Center

Goodyear Eagle-360 : quand la réalité rejoint la fiction

Manufacturiers Publié le 03/03/16 par Alexandre Lenoir

Goodyear nous propose pour ce salon de Genève 2016 le Eagle-360. Ce pneu sphérique tout droit sorti d’un film de science-fiction représente pour la marque ce qui pourrait être le futur pneu pour véhicule autonome.

Le nouveau pneu sphérique de Goodyear : le Eagle-360 Présentation au salon de Genève 2016 du nouveau pneu Goodyear pour véhicules autonomes : le Eagle-360 - Crédits photo © : Goodyear 2016

En 2004, l’incroyable concept RSQ qu’avait construit Audi pour Will Smith dans le film iRobot avait fait sensation, notamment pour les roues sphériques qui l’équipaient. Une RSQ qui se voulait déjà autonome. Douze ans plus tard, le pneumaticien Goodyear vient de présenter le Eagle-360 au salon de Genève.

Ce pneu sphérique exprime sa vision de ce que pourrait être un pneu pour véhicule autonome. Plus qu’un simple exercice de style, la forme de ce pneu est censée répondre aux nombreuses préoccupations et problématiques qu’impliquent les véhicules autonomes, tant pour les utilisateurs que pour ceux qui les conçoivent.

De part sa forme sphérique, tout d’abord, le pneu favorise la manœuvrabilité du véhicule dans toutes les directions possibles. Il accroît également son rôle en matière de sécurité en autorisant des corrections de trajectoires idéales sur chacune des roues, chaque sphère pouvant tourner en fonction des besoins.

La bande de roulement, quant à elle, pourra facilement être adaptée aux régions du monde. Elle reprend pour l’instant le dessin d’un corail dont les blocs et les rainures permettent d’optimiser l’empreinte au sol. Au fond de ces mêmes rainures, une sorte de matériau éponge est capable de durcir sur sol sec et de ramollir sous l’effet de l’eau de manière à prévenir le phénomène d’hydroplanage.

Reste le problème de la connexion entre le véhicule et ses roues, une sphère pleine interdisant d’y relier un essieu traditionnel. Goodyear imagine pour cela que les Eagle-360 seront connectés à la voiture grâce au principe de la sustentation magnétique, concept déjà connu sur certains trains à grande vitesse et qui a notamment pour avantage de favoriser le confort des passagers à bord.