Pneus hiver : conseils pratiques pour rouler en toute sécurité - Les manufacturiers militent en faveur du pneu hiver
Center

Les manufacturiers militent en faveur du pneu hiver

Pneus hiver Publié le 21/11/11 par Bruno

Invoquant les perturbations importantes provoquées par la neige en décembre dernier, les manufacturiers interpellent les pouvoirs publics sur l’opportunité d’adopter une réglementation sur les conditions de circulation en hiver, comme l’Allemagne l’a fait en 2010.

Embouteillage sous la neige Crédits photo © : All Rights Reserved

Tout le monde a encore en mémoire, le désordre indescriptible qui a suivi l’épisode neigeux du 8 décembre 2010 : embouteillages monstres, files de camions immobilisés, véhicules abandonnés… Comment éviter que cela ne se reproduise ?

A l’approche de l’hiver, les manufacturiers, réunis au sein de l’association professionnelle TNPF (Travaux de normalisation des pneumatiques en France), ont leur idée sur la question. Ils viennent de proposer que la France adopte une réglementation sur les conditions de circulation hivernales.

Ils invoquent ainsi l’exemple de l’Allemagne, qui a rendu obligatoire en 2010 l’usage des pneus hiver quand les conditions le réclament : présence de neige fraîche ou de neige fondue, verglas, brouillard givrant…

Reste à définir ce qu’est un pneu hiver. Les manufacturiers préconisent pour cela que les pneus hiver soient identifiés par le pictogramme 3PMSF, qui représente un flocon sur fond de montagne. C’est à l’heure actuelle le seul label qui atteste de performances hivernales mesurées. Pour faciliter les contrôles, il suffirait par exemple que les véhicules équipés de pneus hiver arborent un macaron reprenant ce pictogramme.

Les manufacturiers proposent aussi que le pneu hiver soit reconnu comme « équipement spécial ». Cela permettrait aux véhicules qui en seraient équipés de circuler sur les routes précédées du panneau de circulation B26, moyennant une légère modification du panneau.

Enfin, ils recommandent d’accorder aux maires et aux préfets le pouvoir d’adopter des arrêtés qui imposeraient localement les équipements spéciaux en cas d’alerte météo et de diffuser l’information le plus largement possible.

On attend à présent les réactions des pouvoirs publics.