Pneus hiver : conseils pratiques pour rouler en toute sécurité - Sports d’hiver : pneus neige ou chaînes pour monter en station ?
Center

Sports d’hiver : pneus neige ou chaînes pour monter en station ?

Pneus hiver Publié le 04/03/13 par rezulteo

La neige est tombée en abondance en altitude. Vous allez bientôt prendre la route pour gagner les stations de ski et vous vous demandez peut-être s’il vaut mieux que vous équipiez votre voiture de pneus hiver ou si une paire de chaînes à neige fera l’affaire. En fait, il n’y a pas d’alternative : en montagne, vous avez besoin des deux !

Sports d’hiver : pneus neige ou chaînes pour monter en station ? Crédits photo © : iStockPhoto

La montagne en hiver est le royaume de la neige et de la glace. On l’oublie trop souvent quand on est dans la plaine ! Or, une route enneigée et verglacée devient dangereuse : les distances de freinage doublent au minimum et l’adhérence en virage diminue considérablement… Alors, comment éviter qu’un départ pour les sports d’hiver ne se transforme en galère ?

La première des précautions à prendre est de faire monter quatre pneus hiver, souvent appelés pneus neige, sur votre voiture. Leur gomme est spécialement conçue pour rester souple à basse température et leur bande de roulement offre de multiples lamelles pour conserver un maximum d’adhérence sur une chaussée glissante. Ils vous permettront de rouler en toute sécurité, à condition bien-sûr d’adopter une conduite souple et prudente.

Mais, à la montagne, des pneus hiver peuvent ne pas suffire dans certaines situations. Notamment au passage de cols enneigés ou dans les derniers kilomètres qui conduisent à la station. Une voiture chargée, une pente forte, une chaussée non déneigée peuvent rendre un démarrage ou un freinage périlleux. C’est pourquoi il est préférable, même si votre véhicule est équipé de pneus hiver, d’avoir dans votre coffre une paire de chaînes à neige. Vous les monterez sur les roues motrices si vous croisez sur le bord de la route un panneau de signalisation rendant obligatoire le port d'équipements spéciaux et si les conditions météorologiques le réclament. 

Enfin, si vous vous rendez à l’étranger, pensez à vous renseigner sur la réglementation locale en matière d’équipements spéciaux pour l’hiver.