Nouveaux pneus : l'actualité produit des manufacturiers - Avec le Michelin Energy E-V, la Zoé de Renault va plus loin
Center

Avec le Michelin Energy E-V, la Zoé de Renault va plus loin

Nouveaux pneus Publié le 26/12/12 par Julien

Le pneu Michelin Energy E-V équipera la petite urbaine électrique qui sera prochainement commercialisée par Renault. Fruit d’une étroite coopération entre le manufacturier et le constructeur, il permet à la Zoé de gagner jusqu’à 6% d’autonomie. L’Energy EV est le premier pneu AA homologué par un constructeur automobile.

pneu Michelin Energy E-V pour Renault Zoe Crédits photo © : Renault

Le pneu Energy E-V est un exemple de coopération réussie entre un manufacturier et un constructeur automobile. Quand, en 2008, Renault a lancé son projet de petite voiture électrique Zoé, il a demandé à Michelin de développer un pneu sur mesure pour l’aider à améliorer l’autonomie de son prototype, principale limite de ce type de véhicule.

Installés au volant de la Zoé, Vincent Rousset-Rouvière, directeur pneus tourisme remplacement Europe Michelin, et Bernard Dumondel, directeur des prestations client du véhicule électrique Renault, reviennent sur les grandes étapes de cette collaboration.

Quatre ans plus tard, le pneu Energy E-V est prêt. Il va équiper en première monte (15 et 16 pouces) la Renault Zoé, qui sera commercialisée à la fin de l’année 2012. Les ingénieurs de Michelin ont tenu compte des caractéristiques de la voiture (poids, reprises, vitesse de pointe…) pour répondre au cahier des charges du constructeur. Ils sont intervenus sur la forme du pneu, la composition des gommes, la structure de la bande de roulement… Résultat : à lui seul, l’Energy E-V permet à la Zoé de gagner jusqu’à 6% d’autonomie. En outre, il réduit considérablement le bruit de roulement perçu à bord.

Michelin Energy E-VCrédits photo © : Michelin
Pour arriver à ce résultat, Michelin a travaillé spécialement sur la réduction de la résistance au roulement. L’Energy E-V fait partie à ce jour des rares pneus notés A pour l’efficacité énergétique, une des trois performances affichée sur l’étiquette européenne. Il obtient également un A pour le freinage sur sol mouillé.

De leur côté, les ingénieurs de Renault ont développé une pompe à chaleur et un système de freinage récupératif. Associés à l’Energy E-V, ils ont amélioré l’autonomie de 25% par rapport au début du projet. Renault annonce une autonomie normalisée de 210 km après une recharge complète et de 100 à 150 km en parcours périurbains.

On ne sait pas encore si l’Energy E-V équipera d’autres véhicules électriques.

> Découvrir la Renault Zoé