Nouveaux pneus : l'actualité produit des manufacturiers - Goodyear lancera bientôt un pneu autogonflant
Center

Goodyear lancera bientôt un pneu autogonflant

Nouveaux pneus Publié le 03/04/12 par Julien

Le manufacturier a profité du salon de Genève pour faire le point sur son projet de pneu autogonflant, dévoilé l’été dernier. Il travaille actuellement sur l’autonomie du système embarqué (AMT) et prévoit d’en équiper ses pneus tourisme d’ici trois ou cinq ans.

Pneu autogonflant Goodyear Crédits photo © : Goodyear

Plusieurs études ont révélé qu’une majorité d’automobilistes européens roulaient avec des pneus sous-gonflés. Un constat alarmant tant sur le plan de la sécurité que de l’environnement. En effet, non seulement un pneu mal gonflé voit ses performances (stabilité, adhérence, distance de freinage…) diminuer, mais il provoque une augmentation de la résistance au roulement, donc de la consommation de carburant.

Face à cette situation, pouvoirs publics, constructeurs automobiles et manufacturiers essaient de trouver des parades. La Commission européenne a prévu de rendre obligatoires les systèmes de contrôle de pression des pneus (TPMS) dès la fin 2012 pour les nouveaux modèles de voitures et pour tous les véhicules neufs à l’horizon 2014.

De son côté, Goodyear a développé une technologie permettant non seulement de mesurer la pression mais de l’ajuster automatiquement en permanence. Son nom : AMT, pour « Air Maintenance Techonology ». Elle est composée d’un module électronique intégré au pneu et d’une durite faisant communiquer l’intérieur et l’extérieur du pneu.

Le dispositif fonctionne selon le principe des vases communicants. Dès que la pression est trop faible, l’AMT aspire de l’air vers l’intérieur du pneu. Inversement, si la pression est trop importante, l’air est refoulé à l’extérieur. Pour l’alimentation électrique, le système est relié à une pile longue durée.

Bien sûr, l’apport en air ne dépasse pas quelques centaines de grammes. Il ne serait pas possible de gonfler un pneu complètement à plat avec un tel système.

A l’heure actuelle, Goodyear poursuit le développement de son prototype. Il travaille notamment sur l’autonomie du système en le soumettant à des tests de longue durée. Le manufacturier prévoit d'inclure l’AMT à ses pneus de tourisme d’ici trois ou cinq ans.