Nouveaux pneus : l'actualité produit des manufacturiers - Le pneu du futur pourra-t-il s'adapter automatiquement aux conditions de roulage ?
Center

Le pneu du futur pourra-t-il s'adapter automatiquement aux conditions de roulage ?

Nouveaux pneus Publié le 01/10/13 par Cédric Pinatel

Imaginez un pneu capable d'affoler le chronomètre sur un circuit en été aussi bien que de grimper les cols enneigés en hiver pour aller au ski. Peut-on rêver d'un produit aussi polyvalent dans le futur ? Pour une équipe de chercheurs allemands, la réponse est oui.

Traces de pneu Des chercheurs allemands travaillent sur un futur pneu capable de modifier sa physionomie en fonction des conditions de roulage. - Crédits photo © : iStockphoto.com/rezulteo.com

Pas la peine d'être un expert pour comprendre que la monte pneumatique d'une automobile dépend directement des conditions de circulation. Si vous roulez par beau temps en profitant d'une météo estivale, il vous faut une gomme capable de fonctionner à des températures hautes. Si vous allez à la montagne en hiver, il vous faut au contraire des gommes adaptées à des contraintes de températures nettement plus basses.

Si vous décidez d'aller chasser le chronomètre sur circuit tel un pilote, mieux vaut chausser des gommes adaptées à la conduite très sportive. Dans un autre genre, vous ne pourrez pas vous passer de pneus spéciaux si vous préférez jouer les as du pilotage sur glace, un terrain sur lequel même les pneus hiver restent d'une efficacité relative.

En fonction des conditions de roulage, il existe donc un très grand nombre de type de pneus. Ce qui représente un prix élevé si vous êtes du genre aventurier et que vous multipliez les environnements de roulage. Et si une autre solution existait ?

Pour les chercheurs de l'université de Liepzig en Allemagne, la réponse est donc oui : dévoilée en avril dernier dans le cadre de la foire de Hanovre, leur idée d'un pneu intelligent continue de faire son chemin.

Grâce à une batterie de capteurs répartis sur le pneu, leur gomme pourrait être capable de modifier toute seule sa physionomie afin de mieux s'adapter aux conditions de roulage. Des paramètres comme la température ou le type de route (terre, tarmac, neige...) seraient analysés en temps réel, pour garantir le meilleur comportement possible en fonction des conditions. Le progrès serait également très intéressant sur le plan de la consommation.

L'idée paraît géniale sur le papier, encore faut-il qu'elle soit techniquement réalisable. De leur coté, les chercheurs précisent que le développement suit son cours et qu'un brevet a déjà été déposé. Alors, à quand un pneu intelligent et transformable ?