Nouveaux pneus : l'actualité produit des manufacturiers - Michelin Alpin 5, plus performant, plus polyvalent
Center

Michelin Alpin 5, plus performant, plus polyvalent

Nouveaux pneus Publié le 14/02/14 par Julien

L'Alpin 4 est un pneu incontournable dans son segment qui s'est toujours distingué dans les tests et essais. Bien avant d'attendre qu'il soit en fin de vie, Michelin commercialise son remplaçant : l'Alpin 5.

Michelin Alpin 5 Le Michelin Alpin 5 va bientôt détrôner l'Alpin 4 - Crédits photo © : rezulteo

Michelin Total Performance est devenu la signature du développement technologique de l'ensemble des nouveaux pneumatiques produits par le manufacturier clermontois.

Sous cette désignation se cache un engagement d'un développement de l'ensemble des performances, même celles qui sont antagonistes. En d'autres termes cela signifie que l'Alpin 5 est au minimum aussi bon que l'Alpin A4 dans les domaines où il ne le supplante pas. De bon augure quand on connaît les prestations de l'A4.

 

Un pneu prévu pour être utilisé d'octobre à avril 

Les statistiques prouvent qu'un pneumatique hiver utilisé dans les pays européens non nordiques, roule majoritairement sur "routes noires". Des chiffres confirmés par une étude menée par l'Université de Dresde, VUFO, qui révèle que 57% des accidents de la route en hiver arrivent sur sol sec. 

Un postulat ayant poussé Michelin à développer ce pneu afin qu'il réponde aux besoins réels des utilisateurs de ce pneumatique et qu'il offre une sécurité optimale sur tous types de revêtement par temps froid. 

 

Un développement sans compromis

Pour le développement de son pneu, Michelin a optimisé la gomme, la structure et le profil de son pneumatique afin que l'adhérence puisse être optimale dans toutes les conditions qu'un pneu hiver peut rencontrer : neige, glace, sec, mouillé etc...

Bande de roulement Michelin Alpin 5Crédits photo © : rezulteo

La bande de roulement laisse apparaitre un profil en V plus marqué que celui de son prédécesseur, avec la technologie Stabiligrip favorisant la motricité sur revêtement neigeux, et améliorant l'évacuation de l'eau.

Par rapport à l'Alpin 4, l'Alpin 5 profite d'un taux d'entaillement en augmentation de 17% ce qui est favorable à l'adhérence sur la neige.

Le mélange Helio Compound 4G (4ème génération) permet d'avoir plus de flexibilité et par conséquent plus de grip.

 

Prise en main

Volvo Michelin Alpin 5Crédits photo © : rezulteo
L'introduction de notre essai est argumentée par le bénéfice d'un pneumatique hiver en toutes circonstances à partir du moment où le thermomètre s'approche de 0°C, avec quelques chiffres :

"Sur sol sec, sur un freinage de 80 à 0 km/h avec une température extérieure entre 4 et 6°C, un pneu hiver freinera 4 mètres plus court qu'un pneu été, et 1,5 mètres plus court de 50 à 0 km/h."

Un discours et une orientation engagés, prouvant à quel point Michelin souhaitait nous faire une démonstration globale et pas seulement neigeuse. Le fabricant de pneumatiques nous a, par conséquent, donné l'occasion d'évoluer dans le Tyrol avec différentes berlines de taille moyenne (Audi A3, Volvo V40, BMW 320d GT) et sur des parcours variés et sinueux.

Des essais exigeants permettant de mettre en lumière un pneu équilibré et répondant bien aux critères de polyvalence avancés. Des petites routes rugueuses des cols autrichiens aux autoroutes dégagées, le pneu forme un couple homogène avec les véhicules proposés.

Pour clôturer ce galop d'essai, Michelin nous a donné l'occasion de comparer l'Alpin 5 à son homologue été (Primacy 3) sur des revêtements à adhérence réduite afin d'évaluer son grip latéral, sa motricité et les distances de freinage. Dans ces conditions, la nouveauté hiver remporte le match haut la main, et démontre la compétitivité de son profil et l'indéniable surplus de sécurité qu'il procure.

Essai Michelin Alpin 5Crédits photo © : rezulteo

L'Alpin 5 se destine aux véhicules compacts, moyennes berlines et berlines. Il sera disponible à partir de l'été 2014 dans des dimensions allant du 195/65 R15 91T au 225/55 R17 101V.