Les pneus et la sécurité routière - 80% des automobilistes européens roulent avec des pneus sous-gonflés
Center

80% des automobilistes européens roulent avec des pneus sous-gonflés

Sécurité Publié le 24/05/13 par Julien

C’est le constat alarmant que dresse Bridgestone à l’issue de sa 8e campagne de contrôle des pneumatiques dans les pays d’Europe de l’Ouest. En outre, un quart des conducteurs sont équipés de pneus usés au-delà de la limite légale. Effet de la crise, selon le manufacturier. En tout cas, cette négligence est responsable d’un nombre important d’accidents ainsi que d’un gaspillage de carburant et d’émissions superflues de CO2.

Entretien de pneus sous-gonflés 80% des automobilistes européens roulent avec des pneus sous-gonflés, selon Bridgestone. - Crédits photo © : Bridgestone

Comme chaque année, Bridgestone tire les leçons des contrôles des pneumatiques qu’il effectue régulièrement dans différents pays d’Europe de l’Ouest. Elles sont pour le moins alarmantes. Sur les 28 000 contrôles réalisés en 2012, il a constaté que 78 % des automobilistes roulaient avec des pneus sous-gonflés, contre 63% en 2011, soit une augmentation de près de 25%.

 

 

 

Un effet de la crise économique selon Bridgestone

Contrôle des pneus par BridgestoneCrédits photo © : Bridgestone
Mais ce n’est pas tout : les contrôles ont révélé aussi qu’un quart des conducteurs avaient des pneus usés au-delà de la limite légale, contre 20% en 2011, soit une augmentation là encore de 25%. Les responsables de l’enquête attribuent cette évolution à la baisse du pouvoir d'achat engendrée par la crise économique. Pour réduire leurs dépenses, les consommateurs seraient tentés de reculer le moment de remplacer leurs pneus. Pour les mêmes raisons, ils utiliseraient moins leur voiture et vérifieraient moins la l’état de leurs pneus, notamment la pression.

 

A l'origine de plus de 150 000 accidents en Europe

Cette situation préoccupe le manufacturier, qui rappelle que des pneus sous-gonflés ou usés sont à la fois dangereux et coûteux. En effet, le mauvais état des pneus serait à l’origine de 153 000 accidents en Europe et directement responsable de 6% des accidents mortels sur la route. On sait qu’un manque de pression dégrade la tenue de route et la stabilité au freinage. D’où une augmentation des distances d'arrêt et du risque d'aquaplanage par temps de pluie. C’est encore plus vrai pour des pneus usés…

 

Un gaspillage de près de 4 milliards de litres de carburant

En outre, un mauvais entretien des pneus engendre des coûts supplémentaires pour l’automobiliste et pour la collectivité. Selon Bridgestone, un sous-gonflage de 0,5 bar génère une surconsommation de carburant de 2,4 %. Au total, le manufacturier estime que le sous-gonflage des pneus est à l’origine d’un gaspillage de 3,9 milliards de litres de carburant par an et d’émissions superflues de 9,2 millions de tonnes de C02.

 

La règle : contrôler l’état de ses pneus une fois par mois

Ce constat alarmant est l’occasion de rappeler qu’il faut contrôler l'état et la pression de ses pneus une fois par mois. La pression recommandée par le constructeur figure dans le manuel de bord. Elle est aussi indiquée sur le montant de la portière du conducteur ou à l'intérieur de la trappe du réservoir de carburant.

 

Pour en savoir plus :
>> Le site de Bridgestone sur la sécurité des pneus