Pneus sportifs et ultra haute performance, pneu et compétition - 4 questions à Philippe Mussati, directeur compétition client chez Michelin
Center

4 questions à Philippe Mussati, directeur compétition client chez Michelin

Sport Publié le 24/04/12 par Julien

Les 24 Heures du Nürburgring empruntent la mythique Nordschleife et l’actuel circuit de F1. Long de 25 km, le tracé plonge les participants dans une expérience mécanique faite de sueur, de gomme brûlée et parfois de tôle froissée. Nous avons demandé à Philippe Mussati, directeur compétition client, comment Michelin abordait l’épreuve et quelles retombées était attendues en termes de développement des pneus de tourisme.

Photo Philippe Mussati Crédits photo © : © rezulteo

Proposez-vous des pneus spécifiques pour le Nürburgring ?
Non, notre gamme couvre l’ensemble du championnat. Quand nous réalisons le cahier des charges des pneus d'endurance nous intégrons l’ensemble des spécificités rencontrées durant le championnat. Par exemple, le relief très bosselé que l’on retrouve ici ou les hautes vitesses que l’on peut atteindre à Monza.

Certaines écuries ont-elles quand même droit à des pneus tunés ?
Nous proposons deux types de pneus : les pneus du commerce, disponibles chez leurs revendeurs et accessibles à tous les participants. Et les pneus de développement, réservés à certains teams de pointe susceptibles de gagner et légèrement tunés selon les voitures. Ainsi, les pneus destinés à une Audi R8 seront plus soft que ceux prévus pour une Porsche 911.

Quelle est votre organisation pour cette course ?
Nous venons avec sept techniciens et un développeur pour gérer l’ensemble du paddock. La moitié de l'effectif est dédié aux teams de pointe. Nous n’avons pas de préparation spécifique, car nous connaissons très bien l’épreuve.

Comment l’expérience acquise durant une course aussi exigeante profite-t-elle aux pneus de tourisme ?
Tous les pneus de tourisme de la gamme Super Sport (Pilot SuperSport, Pilot Sport Cup…) profitent d’un transfert de technologie de l’expérience de Michelin en compétition. Particulièrement en ce qui concerne les optimisation de mélange de gomme, les profils carcasses et les tissus.

Photo chariot pneuCrédits photo © : © rezulteo

Lire aussi :
> 24 Heures du Nürburgring : la course
> 24 Heures du Nürburgring : Porsche et Michelin, une association détonnante