Pneus sportifs et ultra haute performance, pneu et compétition - Dakar 2012 : un banc d’essai pour BFGoodrich et Cooper
Center

Dakar 2012 : un banc d’essai pour BFGoodrich et Cooper

Sport Publié le 16/01/12 par Bruno

Bon cru pour les deux marques : BF Goodrich chaussait la Mini All4 Racing du français Stéphane Peterhansel, premier au classement général, et Cooper, le Toyota Land Cruiser de l’espagnol Xavier Foj, arrivé en tête des véhicules de série modifiés. Une bonne occasion pour les manufacturiers de montrer leur savoir-faire dans le domaine du pneu tout-terrain. Et d’améliorer leur gamme de pneus 4x4 grand public.

Dakar 2012 : Mini All4 Racing chaussée de pneus BFGoodrich Crédits photo © : BFGoodrich

Des pneus robustes et polyvalents

 
Pistes sablonneuses ou empierrées, poussiéreuses ou détrempées, dunes ou roches… La troisième édition panaméricaine du Dakar a soumis les pneumatiques à rude épreuve. Pour affronter de telles conditions, leur première qualité devait être évidemment la robustesse. Mais ils devaient aussi se montrer polyvalents, car les équipages n’avaient droit qu’à un seul type de pneu pendant toute la durée de la course.

La seule latitude dont disposent les pilotes pour adapter les pneus aux conditions de course est d’intervenir sur la pression de gonflage. Les pistes empierrées les obligent ainsi à utiliser des pressions élevées (3 bars) pour protéger les pneus des chocs et limiter le risque de crevaison. Les franchissements de dunes leur demandent au contraire de réduire la pression (1,4 bar) afin d’améliorer l’adhérence.

Les pneus du Dakar sont soumis à de fortes contraintes mécaniques. Un prototype comme la Mini All4 Racing développe ainsi plus de 300 chevaux pour un poids de plus de 2 tonnes. A la réception de certains sauts, les pneus doivent encaisser une charge dépassant les… 3 tonnes !

 

Un test grandeur nature pour BFGoodrich et Cooper


Ces conditions extrêmes offrent aux manufacturiers une formidable occasion de tester leurs meilleurs pneus tout-terrain.

C’est le cas de BFGoodrich, partenaire de longue date du rallye Paris-Dakar. Sa première victoire remonte à 1999 avec le français Jean-Louis Schlesser qui pilotait un buggy Renault équipé de pneus Baja T/A. Invaincu depuis 2002, le manufacturier américain remporte une dixième victoire consécutive au Dakar avec le français Stéphane Peterhansel sur Mini All4 Racing équipée du pneu All-Terrain+.

> Découvrir la gamme de pneus tout-terrain de BF Goodrich

Cooper fait aussi une bonne opération. Le manufacturier équipait le Toyota Land Cruiser KXR du pilote espagnol Xavier Foj, qui termine à la première place de la catégorie T2 (véhicules de série modifiés). Le Toyota était équipé du nouveau pneu tout terrain Discoverer S/T Maxx, dérivé du fameux Discoverer STT, qui sera commercialisé dans les prochaines semaines.

> Découvrir la gamme de pneus tout-terrain de Cooper