Pneus sportifs et ultra haute performance, pneu et compétition - F1 - Grand Prix de Monaco : Pirelli inaugure son pneu super tendre

F1 - Grand Prix de Monaco : Pirelli inaugure son pneu super tendre

Sport Publié le 26/05/11 par Julien

Après avoir étrenné un nouveau pneu dur à Barcelone, Pirelli dégaine son PZero super-tendre pour le Grand Prix de Monaco. Un pneu très performant mais à la durée de vie limitée. La tactique de course sera donc prépondérante dimanche. La moindre erreur d’appréciation se paiera cash sur un circuit où les occasions de dépassement sont rares.

F1 Grand Prix de Monaco 2011 Crédits photo © : Pirelli

Grand prix après grand prix, Pirelli s’emploie à remettre au premier plan les tactiques de course. Ce sera encore vrai dimanche, pour le prestigieux Grand Prix de Monaco. Le manufacturier met en effet à la disposition des écuries le PZero Rouge, un pneu super-tendre très typé.

La gomme spéciale de ce pneu lui permet de monter en température au bout d’un tour seulement, mais elle ne tiendra pas plus de 10 tours, compte tenu du régime auquel sont soumis les pneumatiques sur ce circuit urbain très sinueux.

Paul Hembery, le patron de la division Motorsport de Pirelli, préconise d’utiliser le PZero Rouge pour les qualifications ainsi que pour les relais courts pendant la course.

Les écuries disposeront également du PZero Jaune, pneu de la gamme tendre de Pirelli, que les pilotes connaissent désormais bien. Plus résistant que le Rouge, il permettra aux pilotes de retarder leur arrêt au stand. Sur ces bases, Paul Hembery pronostique deux arrêts au stand en moyenne pour ce grand prix.

Les tactiques de course seront donc plus que jamais essentielles dimanche. D’autant que le circuit de Monaco, qui alterne virages serrés et passages étroits, rend les occasions de dépassement rares et que la moindre écart de trajectoire se paie ici au prix fort. 

L’importance prise par la gestion des pneus cette saison fait dire à certains pilotes comme Barichello ou Trulli qu’il faudrait revoir le format des qualifications. En effet, de nombreuses écuries n’effectuent plus qu’un run lors de la troisième séance de qualifications pour économiser leur stock de pneus, quitte à ne pas améliorer leur temps. Barichello préconise donc de revenir à la qualification des années 2003-2004 quand les pilotes s’élançaient un par un pour un tour unique. 

(d’après Pirelli, ToileF1, StandF1)

Lire aussi

>> Un tour de circuit dans la monoplace virtuelle Pirelli

Pneus mis à disposition des écuries pour le Grand Prix de Monaco

> Gomme super tendre : PZero marquage rouge.

> Gomme tendre : Pzero marquage jaune.