Pneus sportifs et ultra haute performance, pneu et compétition - Mondial 2012 : la Mini John Cooper Works GP chausse des pneus semi-slick Kumho
Center

Mondial 2012 : la Mini John Cooper Works GP chausse des pneus semi-slick Kumho

Sport Publié le 03/10/12 par Julien

La production de la Mini JCW GP vient d’être confirmée : une série spéciale hypersportive qui conjugue allègement de poids et augmentation de puissance. Le châssis, préparé pour une utilisation sportive sur route comme sur circuit, fait appel à une suspension modifiée et à des pneus semi-slick : les Kumho Ecsta V700.

Mini John Cooper Works GP équipée des Kumho Ecsta V700 Mini John Cooper Works GP équipée des Kumho Ecsta V700 - Crédits photo © : rezulteo

Il y a cinq ans naissait la première Mini GP, déclinaison sportive de la célèbre citadine. Il lui a fallu peu de temps pour balayer tous les doutes que certains pouvaient avoir sur la respectabilité sportive de la Mini.

 La Mini GP « R56 » était donc particulièrement attendue. De nombreuses informations circulaient sur le Net. Nous savons désormais avec certitude que c’est une stricte deux-places et que son 1,6 l turbo développe 218 chevaux. Au niveau des performances, la Mini GP atteint 242 km/h en vitesse de pointe et passe de 0 à 100 km/h en 6,3 secondes.

 Une fougue parfaitement contenue par un châssis optimisé par les ingénieurs Mini. On relève la suspension réglable, la barre anti-rapprochement arrière, une géométrie plus agressive… et surtout des pneus semi-slick Kumho, précisément des Ecsta V700 en 215 40ZR17 83 W.

Pneu semi-slick Kumho Ecsta V700 sur la Mini GP au Mondial 2012Crédits photo © : rezulteo

Pour Mini, il s’agit là d’un signal fort destiné à ranger la GP dans le clan des « pistardes ». En choisissant Kumho, Mini a voulu se démarquer de ses concurrents : Renault, qui a chaussé sa Mégane R26-R avec le Toyo R888, BMW, qui a choisi le Pirelli Pzero Corsa System pour sa M3 GTS, ou Porsche, qui équipe les gammes radicales de sa 911 avec le Pilot Sport Cup de Michelin.

 Un choix payant comme le confirme le chrono de 8 minutes et 23 secondes sur le circuit du Nürburgring, soit 18 secondes de mieux que la précédente GP, qui était chaussée de pneus de tourisme traditionnels.

> Diaporama : la Mini John Cooper Works GP  au Mondial de l’Automobile