Pneus sportifs et ultra haute performance, pneu et compétition - MTM R8 GT3-2 : une bombe chaussée par Michelin
Center

MTM R8 GT3-2 : une bombe chaussée par Michelin

Sport Publié le 24/08/11 par Julien

Le manufacturier français collabore depuis plusieurs années avec des préparateurs renommés comme Novidem, MTM ou AC Schnitzer. Son objectif : montrer l’importance des pneumatiques dans la personnalisation d’un véhicule. Nous avons pu le vérifier, à l’occasion des Michelin Pilot Performance Days, en testant une MTM R8 GT3-2 chaussée de Pilot Sport Cup.

Audi R8 personnalisée par le préparateur MTM Crédits photo © : Michelin



Dans sa configuration d’origine, un véhicule sportif doit avant tout offrir un comportement homogène. L’objectif recherché par le constructeur est de rendre ses performances accessibles à un conducteur moyen. Son passage dans l’atelier d’un préparateur en vue de l’amélioration de ses performances sportives peut mettre en péril cet équilibre. 

Pour éviter ce risque, le préparateur doit notamment adapter les trains roulants, le système de freinage et les pneumatiques à la mécanique et à la transmission retenues.

Sur ce terrain, Michelin collabore depuis plusieurs années avec des préparateurs réputés comme Novidem, MTM ou AC Schnitzer. Le manufacturier entend ainsi montrer l’importance des pneus dans le processus de personnalisation d’un véhicule.

Nous avons pu le vérifier, à l’occasion des Michelin Pilot Performance Days, qui se sont tenus au début de l’été à Estoril (Portugal), en testant une superbe MTM R8 GT3-2 chaussée de Michelin Pilot Sport Cup.

La voiture : une propulsion de 560 chevaux

La MTM R8 GT3-2 est une Audi R8 transformée en propulsion (la traction intégrale a été abandonnée). Cette radicalisation de la transmission s’accompagne d’une grosse préparation du moteur. Doté d’un compresseur, le V8 développe une puissance totale de… 560 chevaux.

Pour dompter une telle cavalerie, le système de freinage a été surdimensionné (étriers à 8 pistons) comme lasuspension d’origine, remplacée par un ensemble Bilstein B16.

Les pneus : des Michelin Pilot Sport Cup

Du coup, les pneumatiques ont été adaptés. La monte d’origine (235 x 40 R18 et 285 x 35 R18) n’est plus qu’un lointain souvenir. La MTM R8 GT3-2 chausse désormais des pneus Michelin Pilot Sport Cup en 245/30 ZR 20 et 315/25 ZR 20. 

La différence de largeur de la bande de roulement entre le train avant (235) et le train arrière (285) parle d’elle-même. Avec une augmentation de la puissance du moteur de plus de 30% et le passage de la traction intégrale à la propulsion, il était indispensable de surdimensionner la monte pneumatique. Le choix du Pilot Sport Cup, le plus sportif de la gamme Michelin, était donc logique pour répondre aux besoins hors-normes de cette voiture.

L’essai : efficace et homogène

Avec une voiture préparée, le pneu agit comme le ciment des optimisations. Il est le garant de son efficacité et de sa sécurité active. Sur le circuit d’Estoril au Portugal, où nous l’avons essayée, la MTM R8 GT3-2 nous a semblé à la fois efficace et homogène. La gomme était adaptée aux suspensions : sur le sec, nous n’avons pas constaté de comportement caricatural ou excessif. La motricité nous a paru excellente, réclamant toutefois un léger dosage en sortie de virage : rien de surprenant au regard de la puissance délivrée !

 

La MTM R8 GT3-2 en chiffres 

> 560 chevaux à 7750 tr/min
> couple : 580 Nm
> 0 à 100 km/h : 3,9 secondes
> vitesse maximale : 317 km/h
> Pneus : Michelin Pilot Sport Cup (245/30 ZR 20 et 315/25 ZR 20)